Liens

Add-ins ClassPad 300

C++

Les Add-Ins (ou Applications Ajoutées) sont des programmes écrits en C++ qui apparaissent dans le menu principal. Ils permettent de mettre en place des fenêtres, une interface, des menus, exactement comme dans les applications intégrées. Ces programmes sont bien plus rapides que ceux écrits en Basic, mais évidemment, le C++ est plus complexe, et donc plus difficile à apprendre.

Le C++ étant un langage compilé, l'Add-In doit être programmé à partir d'un ordinateur, converti, puis envoyé vers le ClassPad. Le logiciel utilisé pour écrire de tels programmes est le ClassPad SDK téléchargeable sur le site officiel.

Important : Le ClassPad SDK n'est officiellement pas supporté par Casio. Casio ne répondra pas aux questions posées à ce sujet. Par contre, tout apport d'information technique permettant d'améliorer le Classpad est la bienvenue.

ASM

Le langage assembleur utilisé par le ClassPad est l'assembleur SH-3, de par le type de processeur dont elle est équipée. L'assembleur est le langage le plus proche du "langage machine"; c'est son principal avantage (il est alors plus rapide que le C++) mais c'est aussi son principal inconvénient car cela le rend (très) peu lisible et peu maniable : réaliser un programme complet avec demande énormément d'efforts et d'expérience. On utilise plus souvent l'assembleur pour faire des fonctions qu'on exporte ensuite dans un programme C++, notamment lorsque certains traitements nécessitent une grande vitesse d'exécution (opération de rafraichissement d'écran etc).

Programmer en assembleur est réservé aux développeurs chevronnés. Ce langage ne permet de faire que ce que le processeur sait faire : lire/écrire dans la mémoire, et effectuer des opérations très simples sur ses registres. Ainsi, si on souhaite simplement afficher un pixel à l'écran, il faut connaître l'adresse de l'écran et sa structure dans la mémoire, puis "écrire" à cette adresse au bon endroit (sans altérer l'état des pixels voisins). C'est pourquoi ce langage peut s'avérer dangereux : on a la possibilité de faire tout et n'importe quoi avec la mémoire, une mauvaise manipulation peut avoir de graves conséquences comme "bloquer" la machine et ce de manière irréversible.

Au cas où vous voudriez tenter votre chance, consultez la documentation Hitachi, et effectuez vos tests sur le ClassPad Manager. fichier direct